Je suis mon propre obstacle

Je suis mon propre ralentisseur. J’ai plein d’idée, de projets, de chose que j’aimerais tester, dire, essayer, et pourtant je n’ose pas. J’ai peur que ce que je fais ne soit pas parfait, et même au moment ou j’écris ces lignes, je suis sur le point de tout effacer tellement je me trouve bête.

Cependant, entre deux veilles technologique, je croise souvent des articles de développement personnel qui pousse à ne pas avoir peur de se lancer. C’est donc ce que je fais en écrivant sur ce blog : j’essaie de partager des expériences, des vécus avec mes mots, et tout aussi imparfaits que ces articles soient, je décide de les publier.

Je lis un grand nombre d’articles chaque jours sur le développement web, et la qualité des articles m’a toujours surpris. J’ai souvent pensé que les personnes qui les écrivaient devaient être de grands intellectuels ayant tous fais des études d’ingénieurs. Mais en fait pour la plupart, je pense qu’il parle juste de choses qu’ils aiment, qu’ils ont découvert, et recherché, travaillé dessus, et que maintenant ces sujets sont comme une deuxième nature, ou même encore très jeune pour eux, mais qu’ils ont juste fait le pas de parler, écrire sur le sujet.

Ce qui pour moi me paraît facile pourra peut-être sembler compliqué pour quelqu’un d’autre et inversement. Et mon point de vue pourra peut-être amener à débloquer une situation, car il apporte un autre angle de vue. D’après mon expérience, j’ai souvent été coincé sur des problèmes de code incompréhensible à lire plusieurs auteurs traiter du même sujet, mais chacun à sa manière si différente, qui fait qu’au bout d’un moment je trouve l’article qui me parle le mieux.

C’est ce que je veux essayer de faire avec ce blog. Partager mes expériences, idées, valeurs, passions, etc… tout aussi imparfaits soient-ils.

Si vous avez tout lu, alors merci beaucoup, et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.